Mots-clefs

Couverture du livre Tout ce qu'il voudra

Couverture du livre Tout ce qu’il voudra

Verdict : pathétique!

La maison d’édition Marabout a choisi de publier cette histoire érotique en la scindant en cinq parties dont voici l’entrée en matières. Un petit format de soixante pages probablement pour tenir le lecteur en haleine et faire au passage un maximum de profit ou bien pour abréger les souffrances des autres ! Car en effet, malgré les quelques minutes nécessaires pour en venir à bout quelle hâte d’en finir !

Un scénario digne des pires films érotiques simplement pour « justifier » des scènes de sexe un peu bestial où l’homme ne cesse de grogner et la femme n’oppose aucune résistance : pathétique ! Je résume : une employée intérimaire d’une grande firme croise tous les matins dans un ascenseur un homme charismatique jusqu’au jour où, se retrouvant seuls dans ledit ascenseur, notre Christian bis (ah oui il fait avoir lu 50 nuances de Grey pour se rendre compte que l’on a affaire à une très pâle copie alors même que l’on se demande comment l’original a pu devenir un best seller !) se plaque contre elle lui faisant ressentir son « membre tumescent » pour lui faire ensuite connaître l’orgasme de sa vie. Il faut dire que Lucy est loin d’être une experte en sexe et que cet assaut imprévu révolutionne son quotidien bien peu palpitant. Bien évidemment, tout ceci se passe sans qu’une parole ne soit échangée et sans que notre « héroïne » n’oppose la moindre résistance.
Comme si cela ne suffisait pas, nous avons droit à une seconde scène, à la sortie de son travail, lorsque Lucy traverse le parking de la firme, un homme (le même) se jette sur elle et la viole pratiquement. Ah non pardon, le sombre inconnu lui demande vaguement son accord, l’honneur est sauf !
Finalement, le suspens insoutenable est levé le lendemain lorsque l’intérimaire est amenée dans le bureau du grand patron et surprise ! Elle découvre que c’est l’homme qui n’arrête pas de se la taper depuis la veille. On ne s’en doutait pas une minute ! Le contrat de Lucy arrivant à son terme (comme par hasard) il lui soumet une « opportunité » d’emploi, elle pourrait devenir « son assistante TRES personnelle ». Après une rapide confrontation avec sa conscience, Lucy accepte puisqu’après tout c’est la crise et qu’il faut bien payer son loyer! Il lui fait alors passer un « entretien pratique », conscience professionnelle oblige, et la sodomise sur son bureau. On hésite entre rire nerveusement et lever les yeux au ciel tant c’est peu crédible.

Finalement on ne retiendra que la couverture attrayante de cette arnaque, pour le reste passez votre chemin !

Titre : Tout ce qu’il voudra, tome 1
Auteur : Sara Fawkes
Éditeur : Marabout
Collection : Poche littérature
Date de parution : octobre 2012
Nb pages : 64
Prix public : 3.99 euros

Publicités